Aller au contenu

Dans les programmes de français du cycle 2, la partie « Lecture et compréhension de l’écrit », on fixe les attendus de fin de cycle suivants :

  • Identifier des mots rapidement : décoder aisément des mots inconnus réguliers
  • Lire à voix haute avec fluidité, après préparation, un texte d’une demi-page (1 400 à 1 500 signes)

On comprend que les élèves, en plus de déchiffrer les mots et les comprendre, doivent apprendre à lire avec fluidité. C’est une compétence qui se travaille et qu’on appelle communément la « fluence ».

Pour découvrir un Escape Game a proposer à tes élèves de CE1 CE2, je vous invite à cliquer juste en dessous !

Qu’est-ce que la fluence ?

Définitions

On pourrait donner la définition suivante : la fluence est l’habileté avec laquelle on lit un texte, rapidement et avec exactitude, en respectant la prosodie (accentuation, rythme, pauses, ton…).

Si je sais identifier les mots aisément et que je respecte la ponctuation, cela me permettra d’accéder au sens et à la compréhension des textes plus facilement. C’est ce que nous souhaitons pour nos élèves ! Qu’ils soient capables de comprendre des textes de plus en plus variés et complexes en ne s’attardant plus sur le déchiffrage. Bien sûr, il faut commencer cet apprentissage le plus tôt possible, en CP, avant même que les élèves aient étudiés tous les sons du code. En effet, un travail précoce de la fluence leur permettra de commencer à constituer un stock de mots facilement identifiables : plus on les lit, plus on est capable de vite les décoder et de les lier à leur sens.

Attention cependant à ne pas toujours lier les deux. Certains élèves seront capables de lire aisément un texte sans pour autant en comprendre le sens et vice versa. D’où l’importance de travailler la fluence ET la compréhension écrite.

Évaluation Fluence CE1 CE2

On évalue la fluence grâce au score MLCM : le nombre de Mots Lus Correctement par Minute. Par classe, on fixe les objectifs suivants :

ClasseCPCE1CE2CM1CM2
Mots lus
en 1 min
507090110120

Faire de la Grammaire par Françoise Picot

En classe, pour toute la partie Étude de la langue du cycle 2, donc orthographe, grammaire et lexique, j’utilise la méthode Faire de la grammaire. Vous pouvez trouver cette méthode, élaborée par Françoise Picot, sur le site de la Canopé. Cette méthode est extrêmement ritualisée et c’est ce qui a permis à mes élèves de bien se repérer dans leurs apprentissages.

Fluence CE1 CE2 et méthode

Textes

À chaque période, la méthode Faire de la Grammaire propose une série de textes. Ce sont ces textes sur lesquels s’appuient mes élèves pour s’entrainer à la fluence.

Je vous propose de les télécharger juste en dessous. Je les ai adaptés en version dyslexique mais vous pouvez également les imprimer en noir et blanc si vous ne souhaitez pas cette version.

Tous les textes ont un petit tableau pour que les élèves puissent suivre leurs essais et progrès, à l’école comme à la maison. En effet, je leur donne régulièrement les textes à travailler à la maison. Mon but est toujours de leur faire acquérir un maximum de mots facilement identifiables, tout en leur permettant de prendre confiance en eux.

Voici un aperçu des pages :

aperçu texte
fluence CE1 CE2 P1
fluence CE1 CE2 P2
fluence CE1 CE2 P3
fluence CE1 CE2 P4
Période 5

Cliquez pour accéder aux fichiers.

Évaluation Fluence CE1 CE2

En ce qui concerne l’évaluation, j’utilise un historiogramme. J’ai trouvé l’idée sur le blog de Maitresseuh.

Voilà le fonctionnement :

  • Les élèves découvrent le texte pendant les séances de grammaire
  • Je leur donne à travailler à la maison et ils peuvent également le prendre lorsqu’ils ont terminé leur travail
  • Un peu tous les jours, au même moment que les passages en poésie, je leur demande s’ils sont prêts à être évalués.
  • Si un élève est prêt, je mets le minuteur en route et il lit son texte. Les autres élèves ont pour mission de suivre attentivement la lecture afin de donner leur avis. Juste après son passage, l’élève évalué a le droit de faire sa propre auto-évaluation : est-il content de sa prestation ? Quelles difficultés a-t-il rencontrées ? etc.
  • Puis, les autres élèves de la classe donnent leur avis. Au début, ils notent surtout tout ce qui a été négatif (les mots mal lus, les pauses non faites…) mais très vite – avec un petit coup de pouce – ils se donnent mutuellement des encouragements. « J’ai trouvé sa lecture claire », « Il/elle a très bien lu »… Et c’est un moment merveilleux ! Mes encouragements et compliments ont toujours de l’impact sur les élèves mais lorsque cela vient de plusieurs personnes dans la classe, les élèves sont heureux et fiers ! J’ai constaté de gros progrès chez tous mes élèves, même ceux en grande difficulté grâce à cette méthode.
  • Ensuite, je leur donne l’historiogramme (c’est moi qui fait la « barre » en haut de la colonne pour qu’ils sachent jusqu’où colorier) et ils colorient la colonne en fonction du score MCLM. Cet outil leur permet de VOIR leur progrès au fur et à mesure de l’année.

Notons que la réel score MLCM se fait normalement sur un texte qu’ils ne connaissent pas. Une fois de temps en temps, j’évalue tout de même les élève sur un texte inconnu, tout en leur précisant qu’il est normal d’y arriver moins bien que d’habitude puisqu’ils n’ont pas pu s’entrainer !

Étiquettes:

10 commentaires sur “Fluence CE1 CE2”

  1. Bonjour et encore merci pour ce partage, c’est trop bien! Et pour qu’on te serve aussi à quelque chose, j’ai relevé quelques petites coquilles :
    Texte 6 (3 espaces) : l3 papier/dedans ; l5 pendant/deux ; l7 des/étoiles
    Texte 9 l11 Le jour de/s-es
    Texte 19 l4 cette hôtel ; l8 vous rechercherai
    Voilà ce que j’ai pu trouver. Encore merci et à bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *